SALARIES DES POISSONNERIES

Le temps de travail

DURÉE DU TRAVAIL DES JEUNES TRAVAILLEURS ET APPRENTIS

Les jeunes travailleurs et apprentis ne peuvent être employés à un travail effectif de plus de 7 heures par jour et de 35 heures par semaine ; toutefois, des dérogations peuvent être accordées par l'inspecteur du travail dans la limite de 5 heures par semaine après avis du médecin du travail dont dépend l'établissement.

Dans ce cas de dérogation, la durée minimale du repos ne peut être inférieure à 12 heures consécutives.

La durée du travail des jeunes ne peut en aucun cas être supé- rieure à la durée quotidienne ou hebdomadaire normale de travail des adultes employés dans l'établissement.

Aucune période de travail effectif ininterrompu ne peut excéder une durée de 4 heures et 30 minutes. 

TRAVAIL DE NUIT

La plage horaire du travail de nuit correspond à la période comprise entre 21 heures et 6 heures du matin. Les travailleurs de nuit s'entendent de tout salarié qui accomplit :

  • soit, au moins 2 fois par semaine, selon son horaire habituel et au moins 3 heures de son temps de travail effectif quotidien entre 21 heures et 6 heures,
  • soit, au minimum 220 heures de travail effectif de nuit, au cours de 12 mois consécutifs.

Les salariés ayant le statut de travailleur de nuit bénéficient d'un repos compensateur, suivant les horaires effectués annuellement :

  • de 220 heures à 519 heures annuelles : 1 jour ;
  • de 520 heures à 819 heures annuelles : 1,5 jour ;
  • de 820 heures à 1 119 heures annuelles : 2,5 jours ;
  • de 1 120 heures à 1 419 heures annuelles : 3 jours ;
  • au-delà de 1 419 heures annuelles : 4 jours.

Tout travailleur de nuit a droit aux majorations suivantes :pour le travail accompli entre 21 heures et 5 heures du matin : majo- ration de 20 % de la rémunération d'un salarié de même caté- gorie et de coefficient identique travaillant le jour. 

Tout salarié travaillant occasionnellement de nuit a droit aux majorations suivantes : pour le travail accompli entre 21 heures et 5 heures du matin : majoration de 25 % de son salaire, étant précisé que cette majoration est portée à 40 % si le travail oc- casionnel de nuit est demandé par l'employeur la veille de son exécution.

Le salarié reçoit cette majoration égale à 20, 25 ou 40 % de son salaire pour chaque heure effectuée de nuit .

Le travailleur de nuit bénéficie d'une priorité pour occuper un poste de jour.